Les dégâts du CPL

 

 

Illustration par cet enregistrement, que nous avons

réalisé sur Radio 700, sur la fréquence de 6005 kHz.

 

Le boîtier CPL est alimenté dès le début, provoquant

des parasites comparables à ceux d'un moteur à explosion.

 

Puis la transmission de données commence, et l'écoute devient impossible.

 

A noter que pour cette expérience, le récepteur était relié à

une antenne extérieure, pourtant éloignée du boîtier CPL.