RADIO ANDORRE

RADIO MONTE CARLO

retour page d'accueil

Radio Andorre

 

Histoire de Radio Andorre, émission disponible en Podcast

 

1939 – 2009 : Radio Andorre aurait eu 70 ans en août 2009.

 

Installée en principauté d'Andorre, au cœur des Pyrénées entre la France et l'Espagne, Radio Andorre est devenue une radio légendaire.

 

Radio Andorre a commencé officiellement ses émissions le 7 août 1939. C'est le début sur les ondes du célèbre "Radio Andorra".

Trois semaines après son inauguration, la guerre éclate et Radio Andorre arrête ses émissions, pour les reprendre en février 1940. Radio Andorre réussira à résister aux pressions des autorités allemandes qui voulaient en faire une radio de propagande.

Pour conserver sa neutralité, la station diffusera uniquement des programmes musicaux, sans aucun bulletin d'information.

 

A partir de la libération, et pendant les décennies qui ont suivi, l'état français va tout faire pour prendre le contrôle de la station. Dirigée par Jacques Trémoulet, Radio Andorre gardera son indépendance, malgré les pressions exercées par les autorités françaises. Ces pressions iront jusqu'à la fermeture de la frontière au personnel français de la station, ainsi que le blocage du matériel et des enregistrements destinés à Radio Andorre.

 

Ces actions ne sont pas sans rappeler les méthodes employées par les autorités anglaises et hollandaises à l'encontre des  radios de haute mer installées en Mer du Nord.

 

En 1948, la France brouille Radio Andorre à l'aide d'un émetteur de 20 kW installé à Néac, près de Bordeaux.

Suite à une action en justice entreprise par Jacques Témoulet, le brouillage est arrêté en 1949.

 

En 1958, ne parvenant pas à prendre le contrôle de Radio Andorre, l'état français va créer une puissante station concurrente en Principauté, malgré l'opposition des autorités andorranes et espagnoles.

Pour semer la confusion dans les esprits, cette nouvelle station se nomme Andorradio. Elle changera de nom par la suite, pour devenir la Radio des Vallées, puis Sud Radio.

 

Dans les années 60, Gilles Marquet prend la direction de Radio Andorre, alors que son frère, Jean-Louis Marquet, devient directeur technique.

 

Si officiellement le brouillage avait cessé en 1949, celui-ci reprit dans les années 70, mais de manière beaucoup plus insidieuse.

Contrôlée par l'état français, Radio Monte Carlo possède un puissant émetteur au Col de la Madone, près de Monaco pour diffuser RMC Italie.

Curieuse coïncidence, cet émetteur est calé sur 428 m ondes moyennes, 702 kHz, juste sur la fréquence de Radio Andorre. Puissance officiellement déclarée : 10 kW. En réalité, il rayonne 1200 kW vers la France, soit 4 fois la puissance de Radio Andorre, ce qui a pour effet de réduire considérablement la zone d'écoute de celle-ci.

En ondes courtes, dans la bande des 48 m, l'émetteur de Radio Andorre est brouillé à certaines heures par la station religieuse Trans World Radio, qui en fait, est relayée par l'émetteur ondes courtes de… Radio Monte Carlo.

 

Malgré toutes ces pressions, Radio Andorre continuera ses émissions jusqu'en 1981, en français, en espagnol et en catalan.

Le week-end, un service international en langue anglaise sera diffusé en ondes courtes.

L'émetteur ondes courtes a relayé les émissions de deux radios musicales anglophones : World Music Radio et Radio Scandinavia, ainsi que les programmes d'une station religieuse, la Voix de l'Espérance.

 

Bien avant l'arrivée de NRJ, RFM ou Nostalgie, Radio Andorre fut l'une des toutes premières radios musicales audibles en France.

 

En 1980, le Conseil des vallées d'Andorre refusera de renouveler les concessions des deux stations Andorranes.

Toujours soutenue par la France, Sud Radio s'installe à Toulouse en avril 1981.

 

Radio Andorre diffusera officiellement sa dernière émission le 26 mars 1981.

Après une tentative de reprise le 8 avril, les émissions sont interrompues le 9 avril par la police andorrane.

En 1984, Radio Andorre reprendra ses émissions pour une courte durée, uniquement en langue espagnole, avant de s'arrêter définitivement. La dernière émission a été diffusée le 7 avril 1984.

 

Et si vous voulez en savoir plus sur Radio Andorre, voici deux sites internet particulièrement intéressants :

 

Le premier retrace chronologiquement  l'histoire complète de la station. Voici l'adresse : http://aquiradioandorra.free.fr

Nous remercions son responsable, Jean-Marc Printz, qui nous a aimablement autorisé à utiliser son site et ses archives sonores pour préparer et illustrer cette émission.

 

Le second site est celui de Eric Tiffon, que vous trouverez à l'adresse : www.f5nsl.org

Sur ce dernier, vous retrouverez l'histoire de Radio Andorre, mais également celle de sa concurrente, Sud Radio.

 

 

Radio Andorre a disparu, mais plusieurs stations de radio sont actuellement audibles en Principauté d'Andorre. Elles émettent uniquement en FM, et leur zone d'écoute se limite essentiellement à la Principauté. Certaines d'entre elles sont cependant audibles sur internet.

 

 

Radio Valira

 

Lancée en 1986 par Gualbert Osorio, ancien animateur des émissions nocturnes en espagnol de Radio Andorre, Radio Valira fut la 1ère station privée à émettre en FM depuis la principauté après l'arrêt des 2 radios historiques Radio Andorre et Sud Radio.

Radio Valira émet sur 98.5 et 98.1 MHz.

 

 

RNA Radio Nacional d'Andorra

 

Radio National d'Andorra, station publique Andorrane, a vu le jour le 1er janvier 1991.

Etrange coïncidence, 2 jours après le lancement de cette nouvelle radio, les anciens studios de Radio Andorre, la discothèque et les archives, étaient entièrement détruits par un incendie.

 

Radio Nacional d'Andorra émet sur 91.4 MHz. Un 2ème programme, Andorra Musica émet sur 97 MHz.

A noter que la principauté d'Andorre possède également une chaîne de télévision publique : ATV.

D'autres radios privées émettent depuis la Principauté. Parmi elles, nous citerons Andorra 1 sur 96 MHz,  Andorra 7 Radio sur 101.5 et Radio Principat sur 107.5 MHz.

 

Par ailleurs, plusieurs réseaux espagnols, catalans et français ont installé des relais en Principauté d'Andorre. On peut retrouver plusieurs programmes de la Radio Nationale d'Espagne, mais aussi de Radio France, la radio espagnole KISS FM et la radio française NRJ.

 

 

 

Radio Monte Carlo

 

Histoire de Radio Monte Carlo, émission disponible en Podcast

 

Radio Monte Carlo a été créée en 1943 par la France, l’Italie et l’Allemagne afin de disposer d’une radio de propagande au service de l’occupant allemand.

A la libération, les capitaux de Radio Monte Carlo sont repris par la Principauté de Monaco et l'état français, ce dernier devenant actionnaire majoritaire, avec plus de 83 % des parts.

 

Jusqu'en 1965, la station émettait sur 205 m en ondes moyennes, avant de passer sur 1400 m grandes ondes. Radio très populaire, RMC a connu son heure de gloire.

Grâce à son puissant émetteur ondes longues, installé à Roumoules, dans les Alpes de Haute-Provence en 1974, son succès a largement dépassé sa zone d'écoute traditionnelle, le sud de la France.

 

De nombreux animateurs célèbres vont se succéder à l’antenne. Citons, entre autres : Guy Lux, Zappy Max, Jean-Pierre Foucault figure emblématique de la station avec son complice Léon, Carole Chabrier, Liliane Rose, José Sacré, Yves Mourousi, Julien Lepers, Patrick Roy, Alain Chabat, Christian Borde (alias Jules-Edouard Moustic), puis plus récemment Marie-Pierre Beaud, Adrien Mangano, Thierry Weger, et sans oublier la belle Claire Cardell.

 

La station sera privatisée en 1998. Face à la concurrence des nouvelles stations de la bande FM, mais surtout à cause d'une mauvaise gestion entraînant plusieurs changements de formats successifs, RMC perdra beaucoup d'audience.

 

A la fin de l'année 2000, la station est rachetée par le groupe Next Radio-TV, dirigé par Alain Weill, pour en faire une "talk radio".

En 2001, la musique disparaît définitivement de l'antenne, cédant la place à des informations, débats et autres bavardages interminables. Radio Monte Carlo disparaît, quittant les studios flambant neufs de la principauté de Monaco, et c'est une nouvelle station, nommée RMC Info, qui s'installe à Paris. Ainsi s'achève l'aventure de Radio Monte Carlo.

 

Malgré la disparition de Radio Monte Carlo, il reste encore plusieurs stations de radio en Principauté de Monaco.

 

 

RMC Italie

 

C'est dans les années 60 que fut créée en ondes moyennes la version italienne de Radio Monte Carlo.

Contrairement à sa grande sœur francophone, RMC Italie n'a pas quitté Monaco, même si elle dispose de nombreux

émetteurs FM en Italie.

 

Aujourd'hui, deux programmes sont audibles en FM sur la Principauté : RMC 1 sur 106.8, et RMC 2 sur 101.6 MHz.

 

 

Radio Monaco

 

Anciennement dénommée MC One, Radio Monaco est une radio privée francophone installée en Principauté.

Elle émet en FM sur 95.4 et 98.2 MHz.

Si vous n'avez pas la chance d'habiter la Côte d'Azur, vous pouvez l'écouter sur Internet à l'adresse suivante :

www.radio-monaco.com/       

 

 

Riviera Radio

 

Riviera Radio est une radio d'expression anglaise audible à Monaco sur 106.3, et sur la côte d'Azur sur 106.5 MHz.

Riviera Radio est également audible sur Internet à l'adresse suivante : www.rivieraradio.mc/

 

D'autres stations sont également audibles en Principauté. Plusieurs réseaux français disposent d'un émetteur à Monaco. C'est le cas notamment de Nostalgie, NRJ, MFM, et Radio Classique. En outre, Radio Chine Internationale émet en FM depuis Monaco.

Par ailleurs, la proximité de l'Italie et de la France permet de recevoir bon nombre de programmes diffusés depuis ces deux pays.

Parmi ceux-ci, on citera :         

 

 

France Bleu Azur

 

France Bleu Azur est une radio publique du groupe Radio France.

Créée en 2000, au moment où RMC quittait Monaco, France Bleu Azur a recruté plusieurs anciens collaborateurs de Radio Monte Carlo. On y retrouve entre autres Stéphane Couraud, Adrien Mangano ainsi que Léon, ancien complice de Jean-Pierre Foucault à la grande époque de RMC, ce qui donne à cette radio un petit air de radio périphérique.

Elle est audible sur la côte méditerranéenne sur la fréquence de 103.8, ainsi que dans le monde entier via Internet à l’adresse : www.francebleuazur.com

 

 

 

retour page d'accueil